Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mars 2022 2 08 /03 /mars /2022 06:00

J'ai hérité de cette photo que j'ai conservée précieusement car elle symbolise la pauvreté et l'extrême solitude de nombreuses paysannes d'autrefois. Je n'ai pas connu cette arrière-grand-mère car elle est morte deux ans avant ma naissance. Son nom était Marie Florentine Dubois mais dans la famille, on l'appelait “Grand-Mère Blicourt ” car, sa vie durant, elle avait résidé dans ce petit hameau de l'Oise, à quelques kilomètres de Beauvais.

Elle avait épousé Casimir Lamanné qui mourut à 47 ans en 1899, l'année de la naissance de leur filsGrand-Mère Blicourt connut un veuvage, également de 47 ans. 

Casimir était ouvrier agricole, plus exactement journalier, c'est-à-dire payé à la journée quand il y avait du travail. Elle était couturière.

Cette photo montre les deux seuls objets précieux de sa maison : un rouet et une grande et belle armoire que l'on pourrait qualifier de normande.

Quand je regarde cette représentation de mon arrière-grand-mère, j'entends le silence et je me ris des “ privilèges de l'homme blanc”. Mon ascendance maternelle sortit de la misère et des mains déformées par le labeur avec mon grand-père qui fut adjudant puis commis d'administration. Ma mère débuta comme institutrice et termina sa vie professionnelle comme directrice de collège. Je suivis cette pente montante pour être professeur des universités.

Pauvreté, solitude, silence
Partager cet article
Repost0

commentaires