Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 août 2022 3 24 /08 /août /2022 05:01

Fils d'instituteur, instituteur lui-même, puis inspecteur, mon père n'était pas le roi de la déconne mais il était doué d'un vrai sens de l'humour et il était surtout  pince sans rire. Et puis il était solidement de gauche.

 

J'assistai un jour à une discussion entre lui et un de ses collègues, lui aussi de gauche mais qui passait le plus clair de son temps libre à lire les pages boursières du Figaro et à placer ses maigres économies dans l'achat de louis d'or, d'actions diverses et variées et autres fanfreluches qui font croire aux pauvres qu'ils pourraient être riches.

 

Le collègue dit à mon père : " Je viens d'acheter des bons du Trésor. C'est une valeur sûre. C'est sans risque, Robert, tu devrais essayer."

 

Comme ce type de conversation commençait sérieusement à le fatiguer, mon père lui dit qu'il faisait depuis plusieurs mois des provisions de moutarde. J'ose dire que je spécule, lui dit-il. La moutarde se conserve des années. Je suis sûr de mon coup.

 

Les deux collègues se séparèrent sur ces puissantes réflexions. Tu vas voir, me dit mon père qu'il va se précipiter chez le premier grossiste venu pour s'acheter un demi quintal de moutarde.

 

Comme celui de Sacha, mon père avait raison. Il en va de la moutarde comme de n'importe quelle " valeur " du CAC40 : rien ne vaut rien car les échanges boursiers, capitalistes en général, sont fondés sur l'ir-raison, une folie douce qui se prétend cartésienne, pensée, avec une petite pointe de vertige que les spéculateurs imaginent être personnelle.

 

Nous étions en 1960. Mon père avait anticipé, soixante ans plus tôt, la folie moutardière qui voudrait nous faire croire qu'il n'y a de moutarde qu'en Ukraine (on sait qu'il n'y a plus de moutarde " française " depuis belle lurette) et qu'une Troisième Guerre mondiale pourrait être déclenchée à cause de ce précieux condiment disparu de nos tables.

 

Quant à la moutarde au miel, c'est nouveau, ça vient de sortir !

Mon père, ce visionnaire...
Partager cet article
Repost0

commentaires

A
À propos des enseignants de gauche.<br /> Ce mois d'août notre petit-fils ( 14 ans ) est chez nous. Lors d'un repas il nous raconte que son autre grand-mère et son compagnon, anciens profs dans un lycée à Nantes, ont voté Macron parce qu'il est de gauche.<br /> Normalement ayant écrit ce qui précède j'aurais dû arrêter là mon commentaire car tout est y dit sur la qualité du discernement de ces personnes. <br /> Cependant je ne peux m'empêcher de faire part de ma désolation en constatant chez certains individus qui devraient disposer, par formation et culture, d'un certain degré d'analyse, d'en manquer totalement.<br /> Ils voteraient pour Macron pour ce qu'il est ce serait intellectuellement acceptable mais voter pour lui pour ce qu'il n'est absolument pas ça reste un mystère même si bien souvent on constate dans nos conversations, sujets anodins compris, que la tendance politique de certains et taines est parfois en contradiction avec la couleur revendiquée. <br /> Ainsi j'avais compris chez la grand-mère de mon petit-fils ( pas mon épouse, l'autre ) qu'il s'agissait plutôt d'une gauche tendance fin de comète catho-sociale. En quelque sorte les bonnes œuvres appliquées à la politique.<br /> Finalement son vote Macron est logique.
Répondre