Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 août 2022 1 29 /08 /août /2022 05:01

L’Obs donne la parole à des animateurs de colonies de vacances, sous-prolétariat s’il en est : « Ça ne me dérange pas de travailler quinze heures par jour, de me coucher à 3 heures pour me lever à 8 heures… Ce n’est pas un problème pour moi, raconte Emma. Mais être payée 40 euros par jour pour ça, pour moi c’est impossible. » Outre les colonies de vacances, la jeune femme a travaillé dans les centres de loisirs pendant les grandes vacances ou en périscolaire. Mais son salaire n'a jamais dépassé les 70 euros la journée. C’est légal, un salaire aussi bas ? Oui. Car dans l’animation, il existe le fameux CEE : contrat d’engagement éducatif. Cette dérogation au droit du travail est spécialement destinée « aux personnes qui exercent, de façon occasionnelle, des fonctions d’animation et d’encadrement dans des accueils collectifs de mineurs », est-il écrit sur le site Service-public.fr« Il s’écarte des règles du droit du travail, notamment sur le temps de travail, le repos et la rémunération. »

 

Conséquence : cet été, le personnel a manqué et quelques enfants se sont retrouvés sur la touche. « On a réussi à boucler nos équipes à quelques jours de nos premiers séjours », rapporte Cyril Gaffet, responsable national des séjours enfants et jeunes à l’Union française des Centres de Vacances (UFCV), mentionnant seulement un séjour annulé faute d’animateurs. « Ça ne rémunère pas beaucoup, c’est un métier entre le bénévolat et le salariat », concède-t-il. »

 

 

Le Monde nous informe que si nous avons beaucoup souffert de la sécheresse, d’autres ont souffert – de manière beaucoup plus dramatque – du trop d’eau : « « Je n’ai jamais vu de telles inondations de ma vie », témoigne Rahim Bakhsh Brohi, agriculteur interrogé par l’Agence France-Presse, dans un pays pourtant habitué à la violence des intempéries. L’état d’urgence a été déclaré vendredi 26 août au Pakistan, en proie à des pluies de mousson d’une intensité exceptionnelle qui ont touché plus de 33 millions d’habitants.

Plus de 900 personnes ont été tuées, dont 34 ces dernières 24 heures, en raison des pluies de mousson qui ont débuté en juin, a précisé, vendredi, l’agence nationale de gestion des catastrophes (NDMA). Les dégâts matériels sont catastrophiques. Près de 220 000 maisons ont été entièrement détruites, et 500 000 gravement endommagées, a détaillé le NDMA.

 

 

Revue de presse 421

 

Dans le blog Réveil Communiste, Gilles Questiaux avance, à contre-courant de l’immense majorité des médias, pourquoi il faut soutenir la Russie : « Il semble bien que la tendance à long terme de la stratégie occidentale unifiée (triade monde anglo-saxon, Europe, Japon) soit de démanteler ou de dissoudre tout ensemble géopolitique susceptible d’agir de manière autonome et de contester tout ou partie de son hégémonie, donc tous les grands États à commencer par la Chine et la Russie, comme Israël le fait à son échelle en semant le chaos dans le monde arabe depuis 75 ans. L’Empire occidental est objectivement menacé par le développement économique, social, et scientifique du Sud et cherche à conserver son hégémonie en le dissociant en entités les plus petites et les plus faibles possibles, les plus manipulables et influençables possibles, comme il a balkanisé l'Afrique au moment des indépendances vers 1960. La seule chose qui l’en a empêché jusqu’à présent, c’est son profond racisme suprématiste inconscient qui perce à travers son langage moralisateur et hypocrite : les bourgeoisies du Sud et de l’Est qui ne demandaient pas mieux que de s’intégrer et de participer à la fête du meilleur des monde du libéralisme technologique se sont fait renvoyer dans les orties. Cela s'est fait en général en invoquant à contre-sens l'écologie, les droits de l’homme, de la femme, et des minorités sexuelles.

 

Le constat est simple : les Russes ont raison de vouloir mettre fin au régime de Kiev qui est une sorte de « EI » européen, bâtard de postmodernisme ultralibéral terroriste et mafieux et de nazisme assumé. Leur guerre est une guerre défensive contre un adversaire qui a foulé aux pieds tous les principes du droit et de la diplomatie, ainsi que les plus élémentaires décence et moralité et qui est très adéquatement représenté par son clown-président. »

Partager cet article
Repost0

commentaires