Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 octobre 2022 4 13 /10 /octobre /2022 05:01

Repris de Cosmopolitan.

Le site Gleeden vient d'établir un classement des villes de l'Hexagone qui comptent le plus de personnes infidèles.

La ville de France reine de l'infidélité

Gleeden est un site de rencontre, pensé par des femmes, spécialisé dans les rencontre extra-conjugales. Le site qui avait fait le buzz à son lancement avec ses publicités plutôt suggestives sur l'adultère a mené une étude sur les villes de France qui comptent le plus d'hommes et de femmes infidèles.

Le site a simplement réalisé une analyse comparative en étudiant la ville indiquée par ses abonnés et le nombre d'habitants de ces villes.

Et la grande gagnante est... Lille. La capitale des Hauts-de-France présenterait un taux d'infidélité de près de 30%. Cela signifierait que 3 Lillois et Lilloises sur 10 seraient infidèles, l'ont été ou auraient, en tout cas, l'intention de l'être même de manière virtuelle en étant inscrits sur un site de rencontre.

Paris, qui était numéro 1 l'an dernier, est sur la 2e marche du podium avec un taux d'infidélité de 28,33%. Et la capitale de la Nouvelle-Aquitaine Bordeaux, termine le trio de tête avec un taux d’infidélité de 26,09%.

Le reste du classement comprend des villes situées un peu partout dans le pays, à l'exception du Centre et du Sud-Est relativement épargnés.

4. Lyon (21,79 %)

5. Versailles (20,38 %)

6. Rouen (18,65 %)

7. Nantes (16,84 %)

8. Rennes (16,57 %)

9. Montpellier (14,16 %)

10. Strasbourg (13,09 %).

 
L'infidélité en France

Toujours d'après Gleeden, dans une précédente enquête, le site de rencontre révélait que l'infidélité avait de beaux jours devant elle dans l'Hexagone. En effet, la capitale française était ex-aequo avec New York, dans la course au titre de ville comptant la plus grande proportion d'infidèles au monde.

D'après un sondage de l'IFOP pour Gleeden, en 2019 auprès de 5000 femmes dont 1 000 françaises, l'infidélité concerne aujourd'hui 37% des femmes, contre 49% des hommes.

Les Françaises seraient d'ailleurs les deuxièmes plus infidèles en Europe, juste derrière les Allemandes qui avouent avoir trompé leur partenaire pour 43% d'entre elles.

“ On pardonne les infidélités, mais on ne les oublie pas ”, disait Madame de La Fayette. 

 

PS : Denis de Rougemont (dans L'amour et l'Occident, dont la réédition en 1989 a été empêchée par la famille de l'auteur), a montré que le modèle occidental de l’amour et de la passion reposait sur le modèle de l’adultère, en particulier féminin. Tristan et Yseut en sont le prototype. Les deux amants ne peuvent réfréner leur désir réciproque, qui devient une source d'angoisse.

Les villes françaises championnes de l'infidélité
Partager cet article
Repost0

commentaires