27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 15:24

Concernant Michèle Firk : je cite ici un article de Maurice Lemoine du Monde Diplomatique (mars 2005) :

 

" Le 7 septembre 1968, dans un petit pavillon d’un quartier populaire de Ciudad Guatemala, des policiers sonnent à la porte. Un coup de feu retentit. A l’intérieur, Michèle Firk vient de se suicider [d’une balle dans la bouche]. Compagne de Camilo Sánchez, commandant du front urbain de la guérilla des Forces armées révolutionnaires, arrêté quelques jours auparavant, la jeune femme de 31 ans tient la parole qu’elle avait donnée : ne pas parler, ne pas trahir. Enfant juive tenue au bout d’un fusil allemand, un matin d’été 1942, elle a pris sa revanche en s’immergeant dans le risque et en choisissant « la pureté de l’action ». Sa fréquentation des bidonvilles de Nanterre, son activité de porteuse de valises durant la guerre d’Algérie l’ont amenée tout naturellement à La Havane en 1963, conquise par la révolution.

 

Plus préoccupée d’action que de théorie, habitée par les paroles du Che, elle partira dans ce Guatemala « devenu le laboratoire US des techniques antiguérillas ». Et y mourra, fidèle à elle-même : « Il n’est pas honteux, au contraire, de faire de la lutte révolutionnaire l’axe de sa vie, autour duquel tout le reste ne sera qu’accessoire. » "

 

Elle avait laissé ce mot pour ses amis : « Chers camarades, ne permettez-pas que l’on fasse de moi autre chose que ce que je suis et ce que je veux être : une combattante révolutionnaire. »

 

(Subtractio)

http://www.la-breche.com/catalog/images/307.jpg

 

 

Né dans l'actuelle Kabylie, il est le fils d'un regulus maure et chrétien donatiste, Nubel. Il se révolta contre Valentinien II en 370. Le comte Romanus le condamne et lui dénie le droit de se défendre devant l’Empereur. Firmus soulève alors toute la Maurétanie Césarienne et reçoit le soutien de nombreuses tribus. Après quelques succès, comme la prise de Caesarea de Maurétanie, il est forcé de se donner la mort en 372 ou 375 après avoir été défait par Théodose l'Ancien, père de Théodose Ier. Le peuple n’oubliera jamais ce héros de l’indépendance nord-africaine.

 

(Pudor)

http://miltiade.pagesperso-orange.fr/Firmus.jpg


 

C’est en 1938 qu’Hélène Roger-Viollet et son mari Jean-Victor Fischer, tous deux passionnés de photographie et grands voyageurs, fondent rue de Seine la « Documentation Photographique Générale Roger-Viollet », aujourd’hui une des plus anciennes agences françaises. Ayant racheté la boutique du « marchand d’images » Laurent Ollivier, et les collections qu’elle hébergeait, Hélène Roger-Viollet et son mari y adjoignent la production familiale qu’ils enrichiront après-guerre par un effort continu d’acquisitions. C’est ainsi qu’ils constituent un fonds photographique unique en Europe, couvrant plus d’un siècle et demi d’histoire parisienne, française et internationale, autour de quatre thématiques principales : les grands évènements historiques, Paris, les portraits de personnalités et les reproductions d’œuvres d’art.

Le 27 janvier 1985, après 36 ans d’existence commune, Jean-Victor assomme son épouse à coups de barre de fer, lui tranche la gorge et s’ouvre les veines. Sauvé, il est emprisonné et se pend dans sa cellule de Fresnes le 26 mai, à 81 ans, pendant la promenade de son codétenu.

 

(Subtractio)

http://lefantasio.fr/images/fourre_tout/cafes1.JPG


 

Né en 1892 dans l’État de New York, le secrétaire d’État à la Défense James Forerstal était un anticommuniste convaincu. Il mit en place les transformations des forces armées des États-Unis face à la puissance soviétique en ce début de guerre froide.

Il s'opposa en vain, de même que le département d'État, à la reconnaissance d'Israël par les États-Unis estimant que les relations avec le monde arabe et son pétroleétaient plus importantes.

Suite à des problèmes de "dépression", il quitte ses fonctions le 1er mars 1949 et est mis en observation dans un hôpital militaire où il sera suicidé quelques semaines plus tard en "se" pendant à un drap attaché à un radiateur et en sautant "de lui-même" par la fenêtre du 16e étage.

(Furor)

http://www.arlingtoncemetery.net/james-forrestal-loc-photo-02.jpg

 


 

Partager cet article

Published by Bernard Gensane - dans culture
commenter cet article

commentaires

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog