Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 16:42

Par Jacques Richaud, pour Le Grand Soir

 

Il y a bien, même en l’absence de ‘vague lepéniste’, une ‘banalisation’ du vote FN. Toutes les analyses ne sont pas encore disponibles, pourtant retenons quelques faits :

 

http://www.lefigaro.fr/medias/2007/11/22/9099b70c-98dc-11dc-b0c3-43fb948f58ee.jpg1- FN et image du fascisme ? Un candidat qui avait même été exclu du FN entre les deux tours pour avoir terni l’image ‘light’ du parti de Marine Le Pen en se faisant photographier faisant un salut fasciste, Alexandre Gabriac, (1) améliore pourtant son score au deuxième tour en gagnant 185 voix et atteignant, sur une forte abstention 24,27% des voix. (2).

 

2- Oui les sondages d’opinion montrent que, même pour la très grande majorité des électeurs qui n’ont pas voté pour le FN, ce parti est devenu ‘un parti comme les autres’, cette acceptation pouvant faire craindre demain une ‘vague’ qui ne s’est pas encore produite mais semble moins effrayer l’opinion que le voudraient les avertisseurs d’incendies qui appelleront au ‘vote utile’ au nom d’une diabolisation déjà non convaincante et pour la préservation pathétique d’une vie politique bipolaire PS-UMP dont la condamnation est le principal enseignement objectif du scrutin.

C’est le sondage BVA diffusé le 28 mars (3) qui retient que à la question : "Vous personnellement, estimez-vous que le Front national devrait être à présent considéré comme un parti comme les autres ?", 52% des personnes interrogées répondent ’oui’, 47% ’non’, et 1% ne se prononce pas. C’est la première fois que les ’oui’ sont majoritaires à cette question. En septembre 2010, ils étaient 42% de ’oui’, contre 57% de ’non’, 1% ne se prononçant pas.

La présence du FN au second tour en 2012 n’est plus perçue comme une éventualité alarmante et des propositions frontistes telles que le contrôle aux frontières, la suppression du regroupement familial et la préférence nationale sur les aides sociales sont approuvées par 4 Français sur 10, sa proposition sur la sortie de l’euro ne recueille que 17% d’avis favorables contre 82% de défavorables et celle de sortir de l’UE rencontre 15% d’avis favorables contre 84% de défavorables, souligne l’institut.

 

3- Cette évolution de la perception de l’image du FN est bien le résultat d’un travail ‘politique’ de ce parti et de l’intelligence manœuvrière de ses cadres. Jean Pierre Chevènement a eu raison de parler de ‘hold up idéologique’ . Nous avions connu le même hold up avec l’actuel président avant son élection (4). Un chroniqueur synthétise assez bien ce processus dans un billet du 28 mars (5). Nous aurions tort de penser que les cantonales sont un aboutissement indépassable, elles ne sont que la première marche de l’ascension dans un pays ou la droite démantèle l’état social et où la gauche a plus que démontré que son masque réformiste ne prévoit aucune forme de mesure véritablement anticapitaliste qui fonderait un espoir nouveau de remise en cause du ‘système’ perpétué de la domination, l’allégeance, l’exploitation et la dépossession. Dans ce désespérant contexte même la moins rationnelle et la moins crédible des surenchères peut demain faire illusion.

 

4- L’électorat français s’est déjà laissé une fois mystifier par un candidat plus ‘abracadabrantesque’ encore que son prédécesseur, malgré les signaux perceptibles avant et après son élection (6 – 7). Déjà nous avions évité de percevoir la très très inquiétante (8) proximité du candidat avec l’extrême droite européenne (Alleanza Nazionale Rome) qui nous aurait évité de nous étonner de l’absence de ‘Front Républicain’ entre les deux tours de l’élection cantonale de mars 2011.

En ce temps nous avons assisté subjugués a des outrances successives (9-10) qui n’auront peut être été que les prémisses d’un pire à venir. Le pire n’est pas la peu crédible élection de Marine Le Pen mais dans une recomposition ‘des droites’ que certains (et les plus dangereux) appellent de leurs vœux et qui pourrait s’imposer demain comme une aspiration plus ‘populaire’ que le seul prolongement d’une droite libérale moribonde. Il n’est pas certain que les actuelles dénégation de Marine le Pen sur ce sujet ne cachent pas une stratégie plus complexe en attente d’une position plus hégémonique à droite, même fondée sur une imposture de manipulation des chiffres électoraux actuels. Il se produit bien un ‘ travail de démantèlement de l’Etat de l’UMP, auquel une gauche aveugle et démissionnaire n’arrive pas à répondre.’ (5).

Mais allons nous revivre la même mystification au profit de la bonne dialecticienne qu’est Marine Le Pen que celle dont a bénéficié le pourtant rustre candidat qui a réussi le précédent hold up sur l’Elysée ? Il est vrai que des ‘intellectuels’ philosophes de surcroît, de premier plan pour avoir été ministres de l’actuel gouvernement ont donné l’exemple (11)

 

5- Dans cette phase d’alerte générale l’analyse des reports de voix, même si encore une fois il ne s’est produit objectivement aucune vague frontiste en terme de nombre de voix (et non de pourcentage) apportent quelques indications qui sont le ‘signal’ faible d’une tendance qui peut nous inquiéter :

- Une note de l’IFOP (11) rapporte que le Front National a enregistré une progression de 47% entre les deux tours des élections cantonales dans les 403 cantons où il était présent, passant de 622 292 voix au premier tour à 915 279 voix au second tour dans les cantons où il a pu se maintenir (chiffres Front national). Selon les calculs de l’IFOP, qui ignore les triangulaires, la progression entre les deux tours permet au Front national de se situer à 35,8% en moyenne au second tour. Ce ne sont pas les 40% annoncés par Marine Le Pen dimanche soir sur la base d’extrapolations un peu rapides, mais la progression est significative. Elle se situe à 10-11% selon l’identité politique de l’adversaire au second tour. Notons cependant qu’en 2004, la progression du FN avait été comparable entre les deux tours, de l’ordre de 10%. Là aussi il n’y a pas ‘amplification’ d’une tendance entre 2004 et 2011, mais ‘intox’ basée sur des chiffres relatifs présentés en pourcentages et non en nombre de voix. Selon ce sondage les reports de voix proviennent pour cette ‘progression’ du FN lorsqu’il était seul opposé à un adversaire au second tour, aussi bien de la gauche que de la droite. En effet pour ce qui est de l’origine des reports de voix dont a bénéficié le FN, il est exprimé ‘que la progression, importante, du Front national entre les deux tours, a été équivalente quelle que soit l’identité politique de son adversaire. En clair, les reports de voix ont fonctionné aussi bien venant d’électeurs de gauche que d’électeurs de droite.’

- Cette note semble contredire un sondage moins alarmiste TNS Sofres avant le deuxième tour (12) réalisé les 25 et 26 mars, publié le mardi 29 mars, selon lequel : Seulement 20% des électeurs de droite se reporteraient sur le candidat de gauche en cas de duel gauche-FN. Et si 20% de ceux là déclaraient avoir l’intention de voter pour la gauche, seulement 18% pour le FN et 62% comptaient voter blanc, nul, ou s’abstenir. En cas de duel entre la droite et le FN, les électeurs de la gauche voulaient se reporter pour moitié (50%) sur le candidat de droite et pour 6% sur le candidat du FN, tandis que 44% privilégiaient un vote blanc ou nul, ou l’abstention. Il semble que ce schéma qui reproduisait l’idée que l’on aurait pu se faire en tenant compte des expériences et situations antérieurs ait été invalidé par l’analyse de l’IFOP qui atténue singulièrement la différence de comportement entre électeurs de droite et de gauche. Ce signal qui semblerait montrer la perméabilité des idées du FN qui banalise la possibilité d’un report de voix de gauche en faveur du Front National, peut nous interroger.

 

6- Enfin l’analyse du vaste champ social abstentionniste mériterait une plus profonde analyse, politique mais aussi sociologique et psychologique qui sort du cadre de cette première appréciation. Mais nous retiendrons que c’est bien cette abstention massive qui permet l’illusion d’un score relatif présenté comme un triomphe.

Jacques Richaud 29 mars 2011

(1) Photo Alexandre Gabriac candidat FN et salut fasciste : http://referentiel.nouvelobs.com/fi...

(2) Le candidat FN qui faisait le salut nazi progresse au second tourhttp://tempsreel.nouvelobs.com//act...

(3) SONDAGE BVA : http://www.scribd.com/doc/51691117/... (Sondage réalisé par téléphone et en ligne les 23 et 24 mars auprès de 1.192 personnes âgées de 15 ans et plus, selon la méthode des quotas.)

(4) - JAURES ASSASSINE UNE DEUXIEME FOIS LE 12 AVRIL 2007 À TOULOUSE Jacques Richaudhttp://www.oulala.net/Portail/spip....

(5) Education, laïcité, services publics : le hold-up du FN Jean-Paul Brighelli - Blogueur associé 28 mars 2011 http://www.marianne2.fr/Education-l...

(6) - CHROMOSOME « P »….Comme P-édophile ? Comme P-résidentiable ? Jacques Richaud 10 avril 2007 http://www.oulala.net/Portail/spip....

(7) -"LE TRAVAIL REND LIBRE" PROVOCATION ? BIEN PLUS QUE CELA ! JACQUES RICHAUD samedi 28 avril 2007 http://bellaciao.org/fr/article.php...

(8) - Alleanza Nazionale Rome fait de la pub à Sarkozy vendredi 1er juin 2007 Jacques Richaudhttp://bellaciao.org/fr/article.php...

(9) - 10 janvier 2008 Avec LUI (et avec NOUS ?) tout devient possible. Jacques RICHAUDhttp://socio13.wordpress.com/2008/0...

(10) - LE « WARHOLIEN » COMPULSIF. Jacques Richaud 23 2 2008http://www.legrandsoir.info/spip.ph...

(11) Luc Ferry « aime mieux Marine Le Pen » qu’Olivier Besancenot http://www.publicsenat.fr/lcp/polit...

(12) Cantonales : au second tour, le FN séduit autant à gauche qu’à droite Philippe Cohen - Marianne 28 3 2011 http://www.marianne2.fr/Cantonales-...

(13) Sondage : les électeurs de gauche se mobilisent davantage contre le FN 29 3 mars 2011http://tempsreel.nouvelobs.com//act...

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Gensane - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Jacques Richaud 31/03/2011 01:20


Merci Bernard d'avoir repris ce commentaire qui succède à l'article:"Envers de l’Intox. Le Front National en baisse."

http://www.legrandsoir.info/Envers-de-l-Intox-Le-Front-National-en-baisse.html#forum67997

Sur le forum du même article et en réponse a d'autres lecteurs j'ai ajouté un autre commentaire:
"LUCIDITE DANS LE MIROIR CANTONALES"

Jacques Richaud