Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 15:59

Suite à la proposition d'Eva Joly d'enlever aux militaires le monopole des défilés du 14 juillet (monopole que la France partage avec de nombreuses dictatures et une demi-poignée de démocraties), le Premier ministre François Fillon a ressuscité l'anti-France en s'interrogeant sur la "culture" de la candidate d'EELV en ces termes :


"Je pense que cette dame n'a pas une culture très ancienne des traditions françaises, des valeurs françaises, de l'histoire française".


Je passe sur le méprisant et sexiste "cette dame" pour rappeler que sa culture est celle d'une magistrate qui a eu le courage d'enquêter pendant des années sur la corruption d'un certain nombre de personnalités politiques de droite comme de gauche, tandis qu'une partie de la classe politique et de la haute magistrature faisait tout pour l'en empêcher.


Quant à la "culture" de François Fillon, c'est tout bêtement celle d'un fils de notaire qui a fait des études de droit assez moyennes. C'est également celle d'un homme politique qui fut "gaulliste social" avant d'être "rénovateur de droite", puis proche de Pasqua, hostile au Traité de Maastricht (il voulait une Europe "debout"), puis proche de Chirac et enfin de Sarkozy.


Un homme de convictions, quoi ! Et de culture...

 

PS : au fait, la femme de Fillon, la Galloise, c'est quoi son rapport à la culture française ?


Partager cet article
Repost0

commentaires

P
<br /> Impossible d'avaler cela ! Cette femelle franco-norvégienne - même pas tout à fait française, mon bon Monsieur - qui se permet d'éliminer ce pauvre Monsieur Hulot, écologiste consensuel et si au<br /> fait de l'intérêt de nos entreprises. En plus, elle est contre la corruption ! Maintenant, et c'est le comble ! Elle est contre notre armée ! Rappelez-vous l'Algérie ! A l'époque, elle n'aurait pas<br /> osé, cette anti-nationale, on l'aurait zabralisée...<br /> <br /> Ah ! Du temps de Monsieur le Maréchal, mon bon Monsieur, tout cela n'aurait pas existé !<br /> <br /> <br />
Répondre