Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 09:42

http://www.impots-utiles.com/impots-utiles-fiscalite-economie-images/nicolas-sarkozy-sondages-opinionway-cour-des-comptes-figaro-lci.jpgCe blog étant avant tout culturel, enculturons donc.

On a beaucoup entendu parler de « gâterie » ces vingt-quatre dernières heures. Le mot est gentil mais un peu politiquement correct. Et puis, il s’est banalisé. N’oublions pas : baiser au grand chauve, pipe, pipou, bouffarde, pompier, plume, turlutte, flûte, descendre au barbu, remonter la grande échelle du chef de la police, fournir le dentifrice, sucette, faire un karaoké, chanter dans le micro, fumer le cigare à moustaches.

La fellation (de fellare : sucer, têter ;  fellatrix : celle qui suce) sera dite couverte s’il y a préservatif et nature sans. Elle sera royale si elle se termine par une éjaculation buccale et impériale si l’éjaculation est avalée.

Un manuel taoïste du XIe siècle nomme la fellation « la fille de jade qui joue de la flûte ».

En droit français, tout acte de fellation est un viol dès qu’il est imposé par la violence, la contrainte, la menace ou la surprise.

La fellation est pratiquée chez certains animaux pour gérer des conflits (chez les bonobos, par exemple), ou avec une vraie finalité sexuelle (chez certaines chauves-souris).

Le Cantique des cantiques a magnifiquement poétisé cet acte :

« Tel qu’est un pommier fécond entre les arbres stériles des forêts, tel est mon bien-aimé entre les enfants des hommes. Ainsi je me suis reposée sous l’ombre de celui que j’avais tant désiré; et j’ai goûté de son fruit, qui a été plus doux à ma bouche que le miel le plus délicieux. » (Traduction : Louis de Carrières).

L’Église catholique (le kleiner Mann est chanoine de Latran) considère que tout acte sexuel hors finalité procréative est « désordonné ». Pour la Torah, tout est permis entre époux mariés, à condition que les actes soient accomplis de façon « pure ».

Ainsi donc, une proche de Devedjan, donc hostile à Sarkozy, vient de publier un roman à clé (Le monarque, son fils, son fief) sur l’emprise du clan Sarkozy dans les Hauts de Seine. Elle y rapporte que, alors que Carlita n’était pas encore entré dans sa vie, Sarkozy se serait fait faire une gâterie par une élue locale qui était venue lui demander des fonds (des fonds et des caisses ?) pour financer un projet dans sa ville. Après avoir brièvement hésité, l’élue se serait exécutée.

Sarkozy s’est jeté sur l’affaire DSK comme la vérole sur le bas clergé breton. Il a eu tort, car de même qu’on connaît, à un poil près, la liste des amants de Carlita, on finira par connaître le nom de toutes celles qui ont bénéficié de ses faveurs. La « romancière » évoque la suceuse sous le pseudonyme de « Madame de P. », une dame âgée de 58 ans à l’époque. Le site du Canard Acharné évoque Madame Marie-José Roig, la mairesse d’Avignon. Certes, cette personne est connue pour sa finesse et sa délicatesse, mais elle avait 69 (sic) ans au moment des faits. Madame de Panaffieu avait l’âge, mais je doute que la subtile romancière ait choisi un pseudo aussi transparent pour la Florence Nightingale des turluttes.

Avis aux détecteurs d’érections : au boulot !

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/7a/Édouard-Henri_Avril_(3).jpg

 

Litho de Paul Avril

Partager cet article

Published by Bernard Gensane - dans culture et politique
commenter cet article

commentaires

Dandidan 16/06/2012

Remplacer Chanoine d'honneur (de Latran, titre caduque)
par Pontife tutoyé, donneur (de semence)

  • : Le blog de Bernard Gensane
  • Le blog de Bernard Gensane
  • : Culture, politique, tranches de vie
  • Contact

Recherche