14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 11:04

Nos médaillés olympiques ont donc paradé sur les Champs-Élysées aux frais de leur sponsor (en bon français : parrain) Adidas. Les journalistes de nos chaînes de service public ont bien pris garde de ne jamais prononcer le nom d’Adidas alors que la marque s’étalait partout et tout le temps à l’écran.

 

http://www.soccerbible.com/cfs-filesystemfile.ashx/__key/CommunityServer.Blogs.Components.WeblogFiles/general/Jul08_5F00_adi_2B00_pum_5F00_m.jpg

 

Adidas n’a pas toujours appartenu à Bernard Tapie. La société fut fondée par deux frères, membres du parti nazi. Selon Wikipédia, les frères Adolf et Rudolf Dassler étaient propriétaires, chacun pour moitié, de l'entreprise Schuhfabrik Gebrueder Dassler (fabrique de chaussures des frères Dassler) à Herzogenaurach près de Nuremberg. Adolf (sic) créait les chaussures et organisait leur fabrication ; Rudolf les vendait dans tout le pays. Leur entreprise était florissante. Quand Hitler arrive au pouvoir, ils rejoignent le parti Nazi. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, les frères Dassler furent mobilisés et obligés de s'éloigner de leur entreprise. Adi fournit les bottes de la Wehrmacht et Rudi fut soupçonné au moment où il fut fait prisonnier par les alliés, les Américains d'être un SS.

 

Sur les bus transportant les sportifs français, on pouvait lire le slogan d’Adidas : « Adidas is all in », qu’on peut traduire par « Adidas donne tout », ou encore « Adidas à fond la caisse ». Et en très grosses lettres, en étasunien globish immonde : « All bleus ».

 

Porté par l’ambiance, le jeune journaliste de France 2 évoqua « le retour des héros ». Des héros, moi je veux bien. Mais avaient-ils été plus ou moins héroïques que le groupe Manouchian ?

 

 

PS ; j'ai publié cette note sur le site du Grand Soir, sous le pseudonyme de Théophraste R. (pseudo collectif). Dwabaala, un lecteur que j'apprécie beaucoup, y est allé des commentaires suivants :

 

Adidas, fine appellation : la concurrence coulée par le fond, à laisser les péniches des autres.

 

Chacun sait le cri d’une population qui ne peut dire qu’elle n’a reçu que le quart dans son dû : rien n’est trop beau s’il s’agit de grandeur.

 

Mais son coeur est aussi pour le vaincu, qui se tord l’humérus.

 

Nous parlons des coureurs de fond, aux caleçons de satin, dont les crampes nous font bouder.

 

Il ont habité des gîtes, et pratiqué des sports en ferme.

 

Nous avons vu ceux qui crawlent près du fond, un don coûteux.

 

Nous avons vu la Chine et les Nippons, cette Chine qui a de l’attrait pour le Pakistan.

 

Enfin, ce qui passionna Théophraste R. : Le bout de la tresse qui était caché par de pieux voiles.

 

 

 

Partager cet article

Published by Bernard Gensane - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Geronimo87 14/08/2012

Bonjour.
Pour quelle raison, lorsque vous mettez un lien en vert, j'ai une merde de publicité pour l'ipad2 dont je n'en ai rien à foutre.
Autrement, je vous lis à chaque message, et j'apprécie vos articles.
Je n'ai pas la télé, je n'ai pas regardé les JO qui sont une mascarade pitoyable. J'ai beaucoup apprécié le "all bleus" sur les "imprériales". Pauvre france de merde. (j'écris france en minuscule).
Je suis désabusé et désespéré.
Mes encouragements.
Salutations sincères.
M. Claudy GATARD

Geronimo87 15/08/2012

Bonjour.
Je suis de la Haute Vienne particulièrement à Saint Yrieix la perche ou se déroule en ce moment le salon internationnal de l'aquarelle (1er de France).
J'ai habité à La Faourette dans les années 78-78. J'ai une fille qui est née à la clinique de varsovie, c'est dire.
La fac de l'arsenal était pas mal non plus.
Fréquentation à haute dose du cinéma "le cratère" d'"ABC" et autres salles.
J'y descend de temps en temps avec toujours le même plaisir.
J'ai assisté à l'hommage rendu à Claude Nougaro place du capitol.
Que de bons souvenirs. Nostalgie, quand Tu nous tiens.
Bonne journée et merci.
Article ce matin de Kerviel.
Vous parlez "d'à priori". Je me suis rendu compte que nous vivons en faisant souvent des suppositions, qui se révèlent fa&usses dans tous les cas. L'avenir ne se prédit pas. Donc vivons le
moment présent. Je peux très bien être mort dans les 5 minutes.

Geronimo87 15/08/2012

Je suis sous windows 7 et j'utilise l'antivirus "microsoft security essentials".
Je vérifirai vos liens dans les prochains messages.
Merci.

  • : Le blog de Bernard Gensane
  • Le blog de Bernard Gensane
  • : Culture, politique, tranches de vie
  • Contact

Recherche

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog