26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 07:01

Continuons notre petit périple en compagnie de Viktor Dedaj et Maxime Vivas.


La misère religieuses est, d'une part, l'expression de la misère réelle et, d'autre part, la protestation contre la misère réelle. La religion est le soupir de la créature accablée par le malheur, l'âme d'un monde sans cœur, de même qu'elle est l'esprit d'une époque sans esprit (Karl Marx).

 

http://cartoons.courrierinternational.com/files/imagecache/dessin_a_la_une/illustrations/dessin/2008/02/i82940KICHKA_2008-02-24-6150.gif

 

 

 

Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées (Winston Churchill).

 

http://4.bp.blogspot.com/_ZqToUWt-G-w/SSqR2TEiCoI/AAAAAAAAAgg/VgMPiviYexI/S660/winston.jpg

 

 

 

Derrière chaque enfant qui meurt de faim se cache un assassin (Jean Ziegler).

 

http://lesfuries.chez-alice.fr/pics/faim.gif

 

 

Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial (Karl Marx).

 

http://images.forum-auto.com/mesimages/419547/fouet-patron.jpg

Partager cet article

Published by Bernard Gensane - dans culture
commenter cet article

commentaires

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog