Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 14:42

http://www.lalsace.fr/fr/images/EEBFB358-F225-4A29-9B0D-7DD7654504F6/ALS_03/afp-boris-horvat-gilbert-collard-(g)-et-marine-le-pen-en-deplacement-a-gallician-le-7-juin-2012.jpgJ’avoue que de Gilbert Collard, avant sa collusion avec le Front National, je ne connaissais que les effets de tignasse. Je suis donc allé sur Wikipédia pour suivre les méandres de la pensée de cet homme qui, coïncidence sans intérêt, a le même âge que moi.

 

On peut imaginer que Collard revient au bercail puisqu’il est issu d’une famille de la bourgeoisie d’extrême droite de la région marseillaise. Dans le château familial, on aimait Maurras, Léon Daudet, les Camelots du roi. Du fascisme à la française, la terre qui ne ment pas, du Blut und Boden bien de chez nous.

Le petit Gilbert reçoit une éducation chrétienne à l'Institution Sainte-Marie, à La Seyne-sur-Mer, avant de fréquenter les salles de la faculté de droit d’Aix-en-Provence. Il est initié à la Grande Loge Nationale de France. Il adhère au Parti Socialiste et soutient la candidature de François Mitterrand en 1981.

Lors de l’élection présidentielle de 1988, il figure dans le clip de campagne de Pierre Boussel (plus connu sous son surnom de Lambert), candidat de l’extrême gauche trotskiste qui récoltera 0,38% des suffrages.

En 1990, il défend le négationniste Bernard Notin et est exclu du MRAP, alors qu'il était membre du Secrétariat national du mouvement. La même année, il soutient l’organisation des « Premières Assises en Défense de l’Immigration », montées par le CNDTI (Comité national pour la défense des travailleurs immigrés), et dénonce le "vocabulaire microbien" de Jean-Marie Le Pen.

En 1992, il quitte le Parti Socialiste lors de l'entrée au gouvernement de Bernard Tapie. L'année suivante, il devient le président du comité de soutien à Hervé Fabre-Aubrespy, adversaire RPR de Bernard Tapie aux élections législatives dans la dixième circonscription des Bouches du Rhône.

Il est candidat à la mairie de Vichy en 2001, se disant investi par Démocratie libérale, le Parti Radical Valoisien PR et le RPF. Il est battu par Claude Malhuret (maire sortant disposant de l'investiture Démocratie Libérale (dont il est secrétaire national) -PR-RPR-UDF) et Gérard Charasse, de 350 voix ; mais il est élu au conseil municipal, où il choisit finalement de ne pas siéger pendant les sept années de son mandat.

En 2005, il déclare être "radical et chiraquien" et "rejeter les extrêmes".

A nouveau candidat à Vichy sous l'étiquette Nouveau Centre lors des élections municipales de 20085, il arrive troisième. Il ne se maintient pas au second tour et appelle à voter pour la liste conduite par Gérard Charasse (PRG), qu'il avait qualifié de « vrai baudet à mandats » lors de la campagne de 20018.

Proche de Marine Le Pen depuis la défense de sa mère Pierrette Le Pen pour son divorce avec Jean-Marie Le Pen, il préside son comité de soutien depuis 2011, et se déclare « mariniste » et favorable au principe de la préférence nationale  défendue par le Front National, en mai 2011.

Il annonce sa candidature aux élections législatives dans la deuxième circonscription du Gard le 15 janvier 201211.

 

Il est ou a été l’avocat de Laurent Gbagbo, Patrice Alègre, Richard Virenque (affaire Festina), Paul Aussaresses, Jean-Pierre Bernès (affaire VA-OM), Charles Pasqua, Pierrette Le Pen (on dit qu’il lui a conseillé de poser nue dans Playboy), Brigitte Bardot, l’Arche de Zoé, Fabien Engelmann (le syndicaliste CGT qui s’était présenté sur les listes du FN).

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

B
Rien que très (tristement) banal, en somme. Je ne pense pas que cet homme ait réellement quelque chose qu'on puisse appeler des "convictions".

A la lecture de son parcours, je ne peux m'empêcher de penser que ce monsieur, qui a visiblement une très haute idée de lui-même, n'a sans doute jamais accepté qu'aucun des partis où il a milité ne
lui ait donné de poste ou de responsabilité "à la hauteur" des capacités qu'il estime avoir.
Répondre

  • : Le blog de Bernard Gensane
  • : Culture, politique, tranches de vie
  • Contact

Recherche