Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 16:41

L’adjointe au maire de Dijon, vice-présidente PS du Conseil régional de Bourgogne, propose que les vétérinaires puissent exercer sur des humains pour pallier la pénurie de médecins.


« Pourquoi leur interdire un geste d’urgence pour sauver un humain ? » plaide-t-elle. Mais le geste d’urgence n’est interdit à personne et surtout pas au premier secouriste qui passe. Il ne s’agit pas de ça et elle le sait.


Les pauvres, les ploucs dont l’hôpital de proximité a été fermé se contenteront du vétérinaire, comme leur chien. Ceux du château bénéficieront toujours de la compétence d’un professeur de médecine et de l’hôpital américain de Neuilly.


Et n’en restons pas là : appendicite aigüe ? Vite, chez Bébert le boucher. Hop ! Enlevez c’est pesé !


Théophraste R. (chef du tri : patates/rutabagas, café/orge, au Grand Soir).

Partager cet article
Repost0

commentaires

I
Ah !! c'est donc ça le droit de véto ?
Répondre