Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 15:03

Je lis aujourd'hui dans un article de Libération.fr que les représentants CGT des dockers du Havre ont décidé de ne pas se rendre à l'invitation de Sarkozy. Certains lecteurs, y compris des gens modestes, réagissent furieusement contre les travailleurs. Ainsi "Green Warior" écrit :

http://medias2.cafebabel.com/13019/thumb/355/-/otages-espagnols-la-rancon-de-trop-otages-au-sahel-la-rancon-de-trop-.jpg"La CGT aurait bien tort de ne pas profiter à fond de la naïveté de la République Française!

Leur statut permet tous les chantages et toutes les prises d'otages...

Donc, c'est dans la logique républicaine!"


Je luis réponds ceci :

 

 

Bien sûr, Guerrier vert...
Les nantis sont les travailleurs de la CGT. Sûrement pas les actionnaires et les patrons qui, depuis 50 ans, ont organisé l'esclavagisme dans le transport marchand international.
Au fait, c'est "warrior" et non "warior" (ce mot vient du vieux français "guerreior" qui a donné "guerroyer").


Dans l'optique de nombreuses victimes consentantes, tant qu'on ne pousse pas un wagon au fond d'une mine bolivienne, on est un nanti et on n'a qu'à la fermer respectueusement.

J'ajoute que si, aujourd'hui, on ne vit plus (mais ça va peut-être revenir) comme au temps des romans de Dickens, c'est justement parce que des travailleurs comme les dockers, ou les ouvriers du Livre, ou de l'automobile, ont su lutter à front renversé contre le patronat et imposer leurs vues.

 


Partager cet article
Repost0

commentaires