Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 06:00

Pierre Just Marny est incarcéré depuis 45 ans. Est-ce parce qu’il est Antillais qu’il n’a pas fait l’objet d’une mesure d’élargissement alors que, par exemple, Lucien Léger (l’assassin d’un enfant de 11 ans, qui avait défié la police et la justice en annonçant d’autres crimes à venir) fut libéré après 41 ans de prison en 2005 ?

 

Marny est condamné en 1963 à quatre ans de prison dont deux avec sursis pour une affaire de vol. Il profite d’une permission pour s’enfuir et se mettre à la recherche de ses anciens complices qu’il soupçonne de l’avoir balancé.

Le 2 septembre 1965, il tue trois personnes et en blesse quatre entre Schœlcher et Fort-de-France. Il est interpellé le 8 septembre. Il s’enfuit de la prison de Fort-de-France le 10 octobre. Il est repéré le 19 octobre. Il reçoit des gendarmes une rafale de balles dans l’abdomen. Une partie de la population de l’île se soulève en sa faveur. Trois jours d’émeute occasionnent un mort et quarante blessés.

Le 27 septembre 1969, la cour d’assises de la Seine le condamne à perpétuité. Il tente de s’évader et blesse gravement un gardien. Il est alors placé en unité psychiatrique spéciale à Montfavet où il restera jusqu’en février 2007 avant d’être replacé en détention normale en Martinique. Ses codétenus accueillent triomphalement un homme diminué car presque aveugle.

L’association Agir Sans Voir a proposé de le prendre en charge si une mesure de libération conditionnelle lui était accordée.

La justice lui a accordé une permission exceptionnelle de quatre heures pour se rendre dans sa famille.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires