Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 08:19

À la porte de ma résidence.

 

Valls me l'a assuré : c'est bien les Romanos qui, dans un esprit de pure provocation, ont déposé ces cochonneries au pied d'un  panneau d'interdiction !

 

 

Encore un coup des Roms !

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Gensane - dans Tranches de vie
commenter cet article

commentaires

Daniel 26/09/2013 17:15

Les Rroms de Dijon viennent de Roumanie, quelques uns de Serbie, généralement des balkans. Des orthodoxes, des musulmans, des agnostiques parlant roumain et romani. Faire la manche rapporte 5 à 10€ par jour pour une famille, c'est suffisant pour survivre. Les enfants sont scolarisés et s'adaptent très bien. Il y a un petit pourcentage de voleurs, probablement moins que dans certains hauts milieux.
Leur mode de vie m'inspire une certaine autocritique. Le civilisé urbain occidental habite avec sa femme et ses enfants dans un logement cubique standard bien fermé dont il rêve de devenir propriétaire. Il ne connait pas ses voisins. Quand ses gosses ont envie de se promener, il y a les trottoirs et les cages d'escaliers (la MJC est fermée le dimanche).
La cellule familiale est isolée. Le psychanalyste Freud a décrit le complexe d’œdipe comme un phénomène entre le fils, le père et la mère: ces gosses ne fréquentent pas d'autres adultes. Ils reçoivent en plein l'impact de la séparation du couple ou du déséquilibre d'un parent.
Le plus souvent ces citadins ont perdu la religion, le sens du sacré, les Valeurs. Ils n'ont pas d'identité ni de traditions comme les musiques et danses anciennes en costume, les rassemblements fraternels. Ils suivent les résultats du foot.
On propose aux Roms de s'intégrer dans ce schéma.
Les Roms sont le plus souvent en communauté, chacun chez soi mais aussi un espace collectif pour faire à manger et partager. Ils partagent leurs savoir-faire et l'entraide est naturelle.
Le problème d'intégration... et si c'était nous? ☺

Gensane 25/09/2013 10:31

J'habite à 900 mètres de l'ex AZF. Juste à côté du site de l'usine pulvérisée, il y a un camp de quelques dizaines de caravanes de Roms. Ils viennent à l'évidence de l'ancienne Europe de l'Est. Ils ne parlent quasiment pas français. On les voit rouler sur des vélos improbables en bord de Garonne en direction du centre ville. Que font-ils ? Comment survivent-ils ? Je n'en sais rien. Je me dis que, s'ils sont là, en Roumanie, ce serait pire pour eux.
Ils ne sont pas responsables des détritus de la photo.

Larivière 25/09/2013 10:14

Je suis mal à l'aise concernant les soit-disant Roms : s'agit-il, en fait, de français qu'on appelle : "gens du voyage" auxquels des installations d'accueil sont dues, et qui "voyagent" effectivement, ou bien d'itinérants venant de Roumanie ou Bulgarie, qui veulent aussi occuper ces installations, quand elles existent, ou sinon s'installent à demeure n'importe où ? Il serait insensé de ne pas y voir un problème, ce n'est pas une question de xénophobie,..

  • : Le blog de Bernard Gensane
  • Le blog de Bernard Gensane
  • : Culture, politique, tranches de vie
  • Contact

Recherche