Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 10:05

Mediapart vient de publier un article très instructif sur les contrats "zéro-heure" qui lient les travailleurs anglais pieds et poings liés à leurs employeurs.

 

Grande-Bretagne : les contrats “zéro-heure” rendent le travail toujours plus flexible

 THOMAS CANTALOUBE ET LORRAINE KIHL

 

Malgré l'économie stagnante, David Cameron se vante d'avoir contenu le taux de chômage en Grande-Bretagne. Mais cela s'est fait grâce au recours massif à des contrats de travail précaires : 3 % de la population active serait embauchée sous contrat ne stipulant aucune durée de travail.

 

Depuis le début de la crise financière, en dépit de son économie stagnante, la Grande-Bretagne se targue d’avoir maintenu un taux de chômage relativement bas (8 %) au regard de ses homologues européens. Mais, comme le montrent une série de révélations dans la presse britannique depuis une dizaine de jours, ce succès est en partie imputable à l’utilisation croissante de contrats de travail dits « zéro heure » (« zero-hours contracts »). Dans un pays qui possède déjà un marché du travail extrêmement flexible, les contrats « zéro heure » représentent une nouvelle étape dans la dérégulation des rapports entre employeurs et employés, au détriment de ces derniers.

 

Les contrats « zéro heure » existent depuis longtemps en Grande-Bretagne. Leur mouture actuelle découle des lois sur l’emploi et les salaires de 1996 et 1998. Ils stipulent qu’un salarié est lié par un contrat à son employeur, mais que ce dernier ne lui fournit aucun horaire fixe ni aucune garantie quant au nombre d’heures travaillées. Dans le meilleur des cas, les entreprises fournissent à leurs employés une prévision de planning avec une ou deux semaines d'anticipation. Pour autant, ils ne sont pas à l’abri d’une modification de dernière minute ou d’être renvoyés chez eux – sans salaire – s’il n’y a pas assez de travail ce jour-là.

 

 

 

L’idée originelle de ces contrats était de permettre à des entreprises qui ont parfois des pics d’activité ou une demande ponctuelle d’y répondre sans avoir à embaucher des salariés permanents. D’ailleurs, l’exemple fourni sur le site officiel du gouvernement britannique est éclairant : il s’agit du recours à des traducteurs-interprètes. Mais, aujourd’hui, ces contrats sont utilisés par de nombreuses grandes entreprises – généralement des commerces – pour avoir sous la main une main-d’œuvre disponible et docile. Les chaînes de magasins de sport Sports Direct, de cinémas Cineworld, de pharmacies Boots, de restauration rapide McDonald’s, Burger King ou Subway, sont parmi les plus gros employeurs de contrats « zéro heure ».

 

Lire la suite ici.

Partager cet article

Published by Bernard Gensane - dans Politique
commenter cet article

commentaires

CanluCat 08/08/2013

Ben... On suit la même voie en France ! Avec le CDII (Contrat à durée indéterminée intérimaire, sic). Avant, avec un contrat intérimaire, à la fin de ce dernier, tu pouvais percevoir la "prime" de précarité plus les "congés payés", puis l'assurance chômage.
Avec le CDII (signé par la CFDT, la CFTC et CGC), tu seras en CDI. OK. Sauf que :
- ça ne garantit rien
- tu n'auras plus la "prime de précarité" (normal, tu seras en "CDI !)
- tu n'auras plus la "prime de congés payés"
- entre deux missions, tu n'auras plus droit aux indemintés de l'assurance chômage !!!
Pourquoi ? Car avec ce fameux CDII, tu ne seras plus au chômage... Tu ne te retrouveras que entre deux missions ; comme tu auras un contrat de travail indéterminé, dans lequel on ne précisera pas le nombre d'heures, ni hebdomadaire (35 heures), ni mensuel, ni annuel que ton employeur pourra te proposer !!!
Au fait, pour les gros malins de la CFDT d'en haut : la complémentaire mutuelle pour tous les salariés, dont la mise en place était prévue, par votre signature, au premier janvier 2014, et dont vous étes tellement fier, est reportée, au mieux, au premier janvier 2016 !
En avez-vous parlé à vos sympathisants ?

snoriung aids 20/05/2014

Economic crisis has been a boon to the enterprenuers as this has eresuklted in the stability of their financial income of their company their by affecting the profit. Many preventive measure has been taken agianst this

  • : Le blog de Bernard Gensane
  • Le blog de Bernard Gensane
  • : Culture, politique, tranches de vie
  • Contact

Recherche