Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 17:11

Sur son blog, Jean-Emmanuel Ducoin a bien raison, dans un article consacré au triple vainqueur du Tour de France dans les années cinquante,  de rappeler qu'il participa à la Résistance, puis à la libération de la France.

 

 

L’ancien journaliste de l’Humanité, Emile Besson, qui participait justement à son premier Tour en 1953, se souvient d’un homme qui l’intimidait – non par sa classe ou son palmarès, mais par son passé. Mimile, grand résistant, sait mieux que quiconque que son frère d’arme, né comme lui en 1925, avait transporté des messages pendant la guerre avant d’intégrer l'armée après le débarquement allié de 1944. Besson témoigne : «Un gaulliste, Bobet – je veux dire ‘’Monsieur Robert’’. Ce n’était pas un homme de droite, c’était un gaulliste. Il l’avait prouvé pendant la guerre en faisant de la Résistance active. Vous connaissez d’autres coureurs qui ont fait de la Résistance ? Sous l’Occupation, les coureurs ont presque tous fait du marché noir ! Ils sprintaient comme des chiffonniers pour des oeufs, du jambon et du saucisson, qu’ils se dépêchaient de revendre.»

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Gensane - dans Politique
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de Bernard Gensane
  • Le blog de Bernard Gensane
  • : Culture, politique, tranches de vie
  • Contact

Recherche