Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 août 2013 2 20 /08 /août /2013 10:20

Il est des supplices peut-être plus doux que d'autres. Par exemple, regarder Plus Belle la Vie en continu pendant 48 heures. Le spécialiste de l'image André Gunthert vient de tenter l'expérience avec Les Sopranos. Le résultat de cette expérience ne manque pas de sel.

 

 

La consommation immersive, ou la fiction augmentée
 
Par André Gunthert

Je n’avais pas encore eu l’occasion de regarder la série “Les Sopranos” (David Chase, HBO, 1999-2007). Le décès de l’acteur James Gandolfini m’a incité à mettre cette œuvre au programme du début de l’été, et sa qualité a rapidement entraîné une consommation boulimique en famille. A raison de deux épisodes par soirée, quatre saisons (sur six), soit une cinquantaine d’épisodes, ont été visionnées durant le mois de juillet.

 

Typique des nouvelles consommations asynchrones de contenus culturels, cette absorption à haute dose a des effets spécifiques. Au bout de plusieurs jours, les personnages de la fiction prennent une densité particulière, et s’insinuent dans le quotidien en devenant des quasi-personnes. En quelques semaines, la connaissance appronfondie de ces figures fait qu’on y pense ou qu’on en discute comme s’il s’agissait d’amis proches ou de membres de la famille.

 

 

Cette présence augmentée interroge les limites de la fiction, dont on pressent qu’elle ne doit qu’à une moindre densité informationnelle de ne pas être confondue avec le réel. C’est d’ailleurs l’avertissement volontiers adressé aux gamers frénétiques que de ne plus pouvoir faire la part entre imaginaire et réalité, certains soupçonnant les jeux vidéos d’une emprise particulière.

 

Une autre expérience immersive m’a montré que ces effets sont moins les conséquences d’une technologie ou d’un support que d’une durée et d’une fréquence d’application. Ma découverte de La Recherche du temps perdu a en effet pris la forme d’une consommation pathologique, et n’a dû qu’à son caractère de chef d’œuvre estampillé d’être admise par mes proches.

 

Lire la suite et d'intéressants commentaires ici.

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Quoi de mieux qu'un petit enfant? La vérité derrière eux besoin de soins spéciaux dont les parents ont parfois refusent simplement!
Répondre
D
Your article I learned a lot of things, thank you.
Répondre
F
Great! Thanks for your documents, its been very helpful. Thanks again for sharing your information.
Répondre
W
Awww he is looking really cute. Looks like from the pic i am getting an impression on that he is under the category of the silent type. Or is he watching television in that grand posture. Feels good to see that he is happy. Nice snap between.
Répondre
I
La Recherche du temps perdu certes ! Mais moi je me rends compte à ce propos que je développe une grave accoutumance à &quot;La recherche du temps présent &quot; à cause de twitter . J'y perds un temps fou ; c'est absolument fascinant de se noyer dans le flux de nouvelles qui vient baigner l'écran .<br /> C'est de votre faute d'ailleurs , cher Bernard car j'ai ouvert un compte pour accéder plus vite à votre blog , depuis je m'efforce de décrocher mais en vain .<br /> Nous sommes des millions comme cela ; est-ce rassurant pour autant ?
Répondre