Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 06:31

Où trouve-t-on le plus grand nombre de tigres au monde ?

 

Aux États-Unis.

 

Il y a cent ans, l'Inde en comptait 40000. Aujourd'hui 4000. Il ne resterait que 6000 tigres en liberté.

 

En revanche, l'État du Texas à lui seul en compte 4000 en captivité. Les autres États 8000.

 

Les tigres de Bali et de Java ont disparu dans les années 60 et 70. Il n'y en a pratiquement plus en Chine.

 

Le tigre ne supporte pas l'odeur de l'alcool. Il s'attaque à tout alcoolique qui croise son chemin.

 

 

Autre chose qui n'a rien à voir : les muscles qui permettent au crocodile de fermer la gueule ont une force phénoménale. Ceux qui lui permettent d'ouvrir la geule sont tout rachots. Donc, si l'on veut obliger un tigre à la fermer, un simple ruban adhésif suffit.

Partager cet article
Repost0
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 15:01

Arthur Adamov, nous disent  de Negroni et Moncel, n'a jamais rien vu en rose. Sauf quelques troupeaux d'éléphants. Il signa le Manifeste des 121 et traduisit ses auteurs favoris : Rilke, Gorki et deux autres suicidés, Kleist et Gogol. Il  tenta de se tuer trois fois. En 1970, à 61 ans, il absorbe une surdose de barbituriques dans une mise en scène macabre. (Impatientia doloris).

 

 

Neil Aggett, que les racistes sud-africains appelaient "Kaffir Boetie", l'amoureux des nègres, milita inlassablement contre l'apartheid. Il est arrêté en novembre 1981 et mis au secret pour activités terroristes. Torturé pendant deux mois, il se pend le 25 février 1982, à 28 ans. Le jour de ses obsèques, 100000 Africains observent un arrêt de travail d'une demi-heure. (Subtractio).

Partager cet article
Repost0
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 06:49

Quels animaux ont les attributs les plus respectables ?

 

 

 

 

 

Les bernacles, nous disent Lloyd et Mitchinson. Le mot vient du gaélique bairneach. Il y a des bernacles à un pied : les pédonculés. Rappelons qu'il vaut mieux ne pas se pédonculer.

 

Bref, ces mollusques ont un pénis sept fois plus long que leur corps (Rocco, p'ti' bite !). Ils sont généralement hermaphrodites. La fécondation est croisée : les oeufs sont fécondés dans l'espace compris entre la coquille et le corps, par une autre bernacle qui déroule pour cela un pénis de plusieurs centimètres. Ces mollusques se tiennent sur la tête et mangent avec leurs pieds.

 

Parmi les autres animaux bien membrés, on trouve le tatou (deux-tiers de la longueur du corps) et la baleine bleue (deux à trois mètres, ce qui n'est pas considérable par rapport au corps). L'éjaculat de la baleine fait environ 20 litres, chacun de ses testicules pesant 70 kilos.

 

Le singe-areignée et l'homme sont les seuls mammifères à ne pas posséder d'os pénien. Les esquimaux utilisent les os péniens des ours polaires pour en faire des patins de traîneau.

 

Au XIXe siècle, les Britanniques (les rares qui en possédaient, bien sûr) utilisaient ces os pour touiller le café ou pour épingler leur cravate.

 

D'après nos auteurs, la langue des Hébreux ne connaît pas le mot "pénis". Ce qui a amené certains historiens étatsuniens (ils ne pouvaient venir que de ce grand pays) à suggérer que notre mère Ève fut conçue à partir de l'os pénien d'Adam et non d'une de ses côtes (Genèse 2 : 21-23). Ce qui expliquerait que les hommes et les femmes ont le même nombre de côtes et que les premiers n'ont pas d'os pénien. La Bible précise qu'après la création d'Ève "Dieu a refermé la chaire" d'Adam. D'où la cicatrice qui va de la verge au scrotum.

 

En voilà une histoire qu'elle est belle !

 


 

 

Photo de l'os pénien d'un morse

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2011 7 24 /07 /juillet /2011 06:14

Combien de doigts ont les paresseux à deux doigts (à deux orteils en anglais) ?

 

Le paresseux est un animal arboricole de la forêt tropicale d'Amérique du Sud. Il passe 80% de son temps à dormir et se déplace très lentement (1km5 à l'heure). Il se déplace à petit pas à raison de deux mètres à la minute. Il se rend à terre une fois par semaine pour déféquer (il lui faut un mois pour digérer) ou s'il manque de nourriture sur l'arbre. Le paresseux à deux doigts a trois orteils à chaque pied. Il siffle par le nez. Il fait tout la tête en bas, y compris l'accouplement. Chapeau bas ! La belle vie.

 

Dans le même ordre d'idée, combien le perce-oreille a-t-il de pénis ? Je vous aide :

 

1

4

0

2

Pas votre problème.

 

Le perce-oreille a deux pénis. Il utilise le second quand le premier s'est cassé, ce qui est assez fréquent durant la relation sexuelle. Ces pénis sont parfois plus longs que le perce-oreil lui-même (1 cm). Le mot perce-oreille vient d'une croyance ancienne selon laquelle ces petites bestioles rampaient dans les oreilles jusqu'au cerveau. Le mot allemand signifie "ver de terre pour oreilles". Le mot espagnol signifie "canif", le mot italien "petits ciseaux" et le mot turc "qui s'est sauvé de l'oreille". Le perce-oreille de Malaisie ne se nourrit que de la mue de chauve-souris.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 06:24

Quel est le constituant le plus répandu dans notre monde ?

 

Je vous aide : l'oxygène, le carbone, l'azote ou l'eau ?

 

Aucun de ces quatre. Il s'agit de la pérovskite, du nom du minéralogiste russe Lev Perovski. Ce minéral est composé de magnésium, de silicone et d'oxygène. Il constitue la moitié de la masse de la planète. Si l'on parvenait à l'utiliser comme superconducteur, cela multiplierait par mille la vitesse des ordinateurs.

 

Dans le même registre : sur la lune, ça sent quoi ? On le sait grâce à la poussière ramenée par les douze astronautes qui ont foulé le sol du satellite : la poudre à canon.

 

Au XVIe siècle, certains croyaient que la lune était constituée de fromage frais (green chees). C'était le cas du poète anglais John Heywood, l'auteur des fameux proverbes ("Il est plus facile de louer la pauvreté que de la supporter").

 

A noter enfin que, d'une certaine manière, la terre tourne autour de la lune. En effet, la planète et son satellite tournent autour d'un même centre de gravité situé à 1600 km sous la surface de la terre. Le grand Newton en personne disait que de réfléchir à la rotation de la lune lui donnait des migraines.

Partager cet article
Repost0
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 06:52

Quel métaux sont-ils liquides à température ambiante ?

 

Nos amis Lloyd et Mitchinson répondent : outre le mercure, le gallium (Ga), le caesium (Cs) et le françium (Fr).

 

Le gallium fut découvert en 1875 par le Français Lecoq (sic : gallus = coq) de Boisbaudran. On utilise ce métal dans les puces d'ordinateur ainsi que dans les lecteurs de CD : mélangé à l'arsenic, le gallium transforme le courant électrique en rayon laser (ah, l'arsenic, l'affaire Marie Besnard !).

 

On utilise le caesium dans les horloges atomiques pour définir la seconde du même nom. Ce métal explode violemment au contact de l'eau. Caesium signifie "bleu ciel". Il fut découvert en 1860 par le chimiste allemand Robert Bunsen qui donna son nom (sans en être l'inventeur) au fameux bec, et qui fut l'un des grands spécialistes de la spectrologie au XIXe siècle.

 

Le françium (Fr) est, après l'astate, l'élément le plus rare : on a calculé qu'il n'en existe que trente grammes à la surface de la terre. Sa radioactivité est telle qu'il se transforme immédiatement en d'autres éléments plus stables. Marguerite Pérey de l'Institut Marie Curie l'isola en 1939.

 

A noter que l'argent est le meilleur conducteur (chaleur et électricité). Il est malheureusement un peu cher. Les Perses, les Romains et les Grecs avaient découvert qu'il permettait de stériliser l'eau.

 

L'osmium, l'iridium et le platine sont les éléments les plus denses (deux fois plus que le plomb).

 

Fin du petit cours de chimie.

 

 

Partager cet article
Repost0
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 14:52

Que faisait Charles Darwin aux chouettes mortes ?

 

Il les mangeait, pardi !

 

Grand voyageur, Darwin fut, sa vie durant, un adepte des nourritures différentes. Etudiant à Cambridge, il s'était inscrit au Gourmet Club où il fit d'intéressantes expériences. Il y dégusta ses premiers rapaces, son premier héron. Plus tard, lors de son célèbre voyage autour du monde à bord du Beagle, il apprécia l'agouti, le puma (qui lui rappelait la chair du veau), le nandou (une autruche sud-américaine), le butor, l'iguane et les tortues des Galapagos (que manger d'autre aux Galapagos ?).

 

 

Partager cet article
Repost0
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 12:20

http://www.ccrc.be/Files/la_louviere_ville_des_mots/dictionnaire.jpgL'hommage rendu aux soldats français morts en Afghanistan nous a valu deux perles.


L'envoyé spécial de Canal+ a annoncé que la cérémonie était empreinte de "gravitude". Sacrée Ségolène, elle a foutu un bazar...


Quant à notre kleiner Mann (ou plutôt son auteur de discours), il a assuré, s'adressant aux soldats morts : "La France entière sincline sur vos cercueils". Jusqu'à les écraser, j'imagine. On s'incline "devant". Pas "sur".


Quand on s'exprime mal, c'est qu'on pense mal. Je suis certain que derrière ces expressions controuvées et ratées, il y avait de l'obligé, un manque de sincérité.

Partager cet article
Repost0
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 06:00

Quels furent les derniers mots de l'amiral Nelson ?


" À boire, éventez-moi, frictionnez-moi " (drink drink, fan fan, rub rub).


Pendant que son aide de camp l'éventait, son docteur lui massait la poitrine pour atténuer la douleur.

 

Nelson demanda à son second de ne pas jeter son corps à la mer et de prendre soin de la "pauvre Lady Hamilton" (sa maîtresse, épouse d'un ambassadeur). On conserva le corps de Nelson dans un tonneau d'eau de vie, mélangée à du camphre et de la myrrhe. Pour certains historiens, Nelson avait souhaité mourir en ce jour : il refusa en effet de se vêtir d'un uniforme discret, préférant mettre en évidence toutes ses décorations, allant et venant sur le pont de son navire. Il fut tué d'une balle dans la colonne vertébrale par un tireur situé à moins de vingt mètres de lui.

 

Après avoir prononcé ses dernières paroles, il perdit connaissance et mourut peu après.

 

La bataille de Trafalgar fut une immense victoire : 21 navires capturés, 7000 prisonniers. la Grande-Bretagne ne risquait plus d'être envahie.

 

Son pays sut l'honorer. Sur son cercueil, on peut lire qu'il fut :


The Most Noble Lord Horatio Nelson, Viscount and Baron Nelson, of the Nile and of Burnham Thorpe in the County of Norfolk, Baron Nelson of the Nile and of Hilborough in the said County, Knight of the Most Honourable Order of the Bath, Vice Admiral of the White Squadron of the Fleet, Commander in Chief of his Majesty's Ships and Vessels in the Mediterranean, Duke of Bronte in Kingdom of the Two Sicilies, Knight Grand Cross of the Sicilian Order of St Ferdinand and of Merit, Member of the Ottoman Order of the Crescent, Knight Grand Commander of the Order of St. Joachim.


Partager cet article
Repost0
17 juillet 2011 7 17 /07 /juillet /2011 15:00

Ci-dessous des extraits d'un article de Daniel Schneiderman pour Rue 89 sur les pratiques de la grande presse anglaise, les titres de Murdoch en particulier, et le silence des médias français face à cet état de fait :

 

Si les vilénies du groupe Murdoch éclatent comme un coup de tonnerre pour les Français (qui en étaient préservés), il faut réaliser depuis combien de temps duraient les révélations du Guardian, sur le sujet, sans émouvoir grand monde : ni le gouvernement Cameron murdochisé (davantage encore que ses prédecesseurs, qui n'étaient pourtant guère rebelles), ni les parlementaires terrorisés par le pouvoir de nuisance du groupe, ni même la police (dont on va maintenant découvrir, dans un feuilleton de l'été qui pourrait bien rivaliser avec celui de la dette, comment elle était infiltrée et corrompue par les hommes de Murdoch).

Accessoirement, romanciers et cinéastes britanniques, pourtant si prompts à s'emparer de la réalité sociale, brillent par leur absence sur ce front-là. La peur, aussi ?

Affaire DSK vs affaire Murdoch : avis de tempête sur les médias

Mystérieux détours des consciences : il aura fallu une ignominie à peine plus ignominieuse que les autres, une toute petite ignominie dans l'océan des ignominies, l'effraction dans la messagerie de portable d'une fillette de treize ans kidnappée (jusqu'au sacrilège inouï de l'effacement par les truands de ses messages, quand sa messagerie était saturée), pour réveiller tardivement le bon peuple, et l'establishment à sa suite. Espionner et ridiculiser des footballeurs surpayés, des stars comme Hugh Grant, des politiques, ou des « Royals » est une chose. Violer la mémoire d'une adolescente de treize ans en est une autre.

Enfin, comment résister à cette frappante symétrie ? Alors même que les journalistes français conservaient un silence pudique, que révèle l'affaire DSK, sur les agressions sexuelles dans les milieux politiques, Gordon Brown, ministre des Finances de Tony Blair, tombait « en larmes » (assure-t-il tardivement aujourd'hui) en apprenant en 2006 que le Sun s'apprêtait à révéler la mucoviscidose d'un de ses enfants.

Ici, chez nous, silence complice et connivence de caste sur la « vie privée ». Là-bas, viols de l'intimité, hacking des messageries téléphoniques, voyouterie organisée. Aucune de ces deux violences n'est plus acceptable que l'autre. Des deux côtés de la Manche, pour la presse, il y a du réglage de curseurs dans l'air.

Partager cet article
Repost0