11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 07:39

photo-linky.1283791089.JPGEt voila, dernier acte, le tour de passe-passe dans une indifférence quasiment générale. Les français vont pouvoir payer plus cher leur électricité pour gaver encore un peu plus les actionnaires !

 

La Loi Nome (Nouvelle Organisation du Marché de l’Electricité) sera appliquée au 1er janvier 2012.

 

Les nouveaux compteurs coûteront 300 euros.

 

Constatant que la Concurrence ne fonctionne pas (plus de 96 % des Français restent fidèles à l’opérateur historique (EDF), le Gouvernement a décidé de la créer… artificiellement.

 

 À partir du 1er Janvier 2011, EDF aura obligation de revendre à ses Concurrents (parmi eux, un dénommé Courbit, que connaît bien Liliane B.) jusqu’à 25 % de sa Production d’Electricité (un véritable hold-up !).

Les Fournisseurs d'électricité vont se voir offrir un quart de la production, que les Français ont déjà payé avec leur facture, pour qu’ils puissent réaliser des profits, au seul bénéfice de leurs actionnaires.

 
C’est une première que d’obliger une entreprise, dans le monde de la "Concurrence libre et non faussée", à céder une partie de ses atouts à des concurrents qui produisent peu ou pas du tout d’électricité.

 

Le prix de l'électricité sera fixé, à terme, par des groupes privés qui en fait seront des filiales d'un seul et unique groupe ! Il va donc se passer pour l'énergie ce qu'il s'est passé pour les autoroutes.


Partager cet article

Published by Bernard Gensane - dans Politique
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de Bernard Gensane
  • Le blog de Bernard Gensane
  • : Culture, politique, tranches de vie
  • Contact

Recherche

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog