Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2016 7 11 /09 /septembre /2016 05:33

J’exagère : peut-être pas dans toutes les piscines, mais en tout cas dans la plus belle, la plus prestigieuse, le Centre Nautique Tony Bertrand.

 

Il y a trois ans, j’avais déjà remarqué que la capitale des Gaules, dans ses publications officielles, s’exprimait dans un charabia qui mélangeait du mauvais français à du pseudo anglais.

 

Est-ce parce que le maire de la ville est désormais atteint de macronite aigüe, Lyon s’exprime désormais uniquement en anglais. En témoigne cette affiche apposée à l’entrée du Centre Nautique Tony Bertrand.

Dans les piscines de Lyon, on informe exclusivement en anglais

Cette affiche n’a pas de version française : elle a été rédigée directement en anglais. Lorsque je l’ai découverte, par une superbe fin d’après-midi ensoleillée, il y a avait environ 200 clients dans la piscine, et pas un seul anglophone.

 

Puis-je faire observer que jamais un vrai anglophone n’aurait écrit « swimsuit the only authorized » ?

 

I slap you my ticket que Gérard Collomb doit être très content de ce sommet dans la communication.

 

 

PS : En 1968, sortait un film très intéressant de John Perry avec Burt Lancaster, The Swimmer. Le film sortit en français sous le titre Le Plongeon. Il vient d'être programmé à la télévision. Annoncé par Télérama sous son titre zunien, bien sûr.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Gensane - dans culture et politique
commenter cet article

commentaires

HN 20/09/2016 09:46

L'anglais, même mauvais, c'est mieux que l'arabe.

Adario 12/09/2016 14:57

Je parle anglais, tu parles anglais, nous parlons anglais... Comment faire autrement alors que tout incite en permanence nos chères têtes blondes et... brunes à parler l'anglais, à chanter anglais, à penser anglais et que si nous ne parlons pas encore anglais, nous passons pour un demeuré ou - mieux - un franchouillard prétentieux, content de son camembert et de son pinard. C'est vrai y en a marre mais que faire ? Exterminer (je plaisante bien sûr) tous les anglophones ? Défendre le français en imposant... mais au fait, quoi ? et comment ?