Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 06:33

http://acoeuretacris.a.c.pic.centerblog.net/961979e4.jpgJean-Paul Demoule. On a retrouvé l'histoire de France; comment l'archéologie raconte notre passé. Paris, Robert Laffont, 2012.

 

S’il ne fallait retenir qu’une seule phrase de ce livre érudit, constructif et jubilatoire, ce serait peut-être celle-ci : « Récemment, une statue en pierre du pharaon Sésostris III, acquise au prix fort par le milliardaire et mécène François Pinault, à défrayé la chronique judiciaire : d’éminents égyptologues avaient fourni des certificats d’authenticité eux-mêmes très bien rétribués, mais il existe de bons arguments pour douter de son authenticité. » Cette phrase prouve deux choses :

 

-       Rien ne vaut rien, qu’il s’agissse de la Joconde ou d’un pot de moutarde ;

-       Dès lors que l’art n’est qu’un élément du marché parmi d’autres, toutes les dérives et autres entourloupes sont possibles.

 

Mais le plus important, à l’échelle du temps, c’est que, justement, depuis Sarkozy et ses prédécesseurs immédiats, l’enseignement de l’histoire a été sévèrement mutilé au point que notre passé, explique l’auteur, est devenu « sélectif, amnésique et réglementé ». On exalte la grandeur du passé, mais l’enseignement de l’histoire est supprimé dans les classes scientifiques.

 

Il a fallu attendre 2001 pour qu’une loi impose des fouilles archéologiques lorsqu’un site allait être détruit par des travaux de construction. Or on découvre en moyenne un site archéologique par kilomètre sur le tracé d’une autoroute ou d’une ligne TGV.

 

L’archéologie nous apprend non seulement que les neuf dixièmes du contenu de La Guerre du feu de Rosny (et le film que le livre a inspiré) sont faux, mais encore que nous sommes tous des Africains. Homo erectus est sorti d’Afrique il y a environ 100000 ans. Il a atteint notre territoire 65000 ans plus tard. Sapiens est également africain, ce que l’on sait désormais grâce à l’ADN. Les humains sont passés brutalement d’un régime alimentaire de chasseurs-cueilleurs. Ils se sont regroupés en campements de plusieurs milliers de mètres carrés, comme ceux découverts à Saleux, près d’Amiens. Ils ont commencé à se re-présenter, donc à devenir artistes. Ils ont fabriqué des pots, il y a 25000 ans. Ils ont dessiné des animaux « parce qu’ils se représentaient eux-mêmes comme une espèce animale ». Des immigrants venant du Proche-Orient ont apporté l’agriculture, l’élevage, les villages sédentaires il y a 35000 ans (l’agriculture en France date de 8000 ans). Les animaux furent domestiqués il y a environ 12000 ans. Ce mode de vie agricole a duré, pratiquement sans changement, jusqu’au XIXe siècle. Les humains n’ont cessé de bouger et de se mélanger. La nourriture préhistorique était plus saine qu’aujourd’hui.

 

Pendant des dizaines de milliers d’années, les humains ne connurent pas la hiérarchie, à ceci près que les hommes eurent toujours eu plus de pouvoirs que les femmes. Mais les premières tombes découvertes par les archéologues – 6500 ans – nous montrent que certains individus (les « chefs ») avaient un poids considérable par rapport aux commun des mortels. Avec des écarts identiques à celui que l’on connaît aujourd’hui entre un patron du CAC 40 et un smicard. Rapidement, les chefs légitimèrentent leur pouvoir « en invoquant la volonté de puissance surnaturelle » (droit divin, huiles saintes, guérison des écrouelles).

 

Les vrais Gaulois (qui ne sont pas nos ancêtres puisque les ancêtres des Français sont, comme leur nom l'indique, des Francs) n’ont pas grand-chose à voir avec les albums d’Astérix. Ils vivent surtout dans des villes fortes ceintes de remparts, sans jamais manger de sangliers. Marseille est fondée en 600 avant Jésus-Christ par des phocéens, donc des habitants de l’Asie mineure, bref des Turcs, avec des habitations en briques rouges. Suivront Nice, Antibes, Agde.

 

La Gaule n’a jamais existé. César l’avait fort bien repéré : « Toute la Gaule est divisée en trois parties, dont l’une est habitée par les Belges, l’autre par les Aquitains, la troisième par les Celtes (les seuls Gaulois). » Notre cher pays était divisé en 60 États, chacun avec son gouvernement, ses villes (plus de la moitié de nos préfectures remontent à cette époque), ses frontières, sa monnaie. Vastes et quadrangulaires, les maisons possèdaient cave et grenier. Des caves pour les tonneaux, une invention bien gauloise.

 

La bataille des Champs catalauniques en 451, considérée comme le choc entre la civilisation romaine et les forces du Mal (le vilain Attila qui était en fait un prince romanisé et cultivé qui parlait couramment le latin et le grec), « opposait en réalité deux coalitions de peuples pour la plupart germaniques. » (link). Il n’y eut pas à proprement parler d’« invasions » barbares, ni de « chute » de l’Empire romain, mais de lentes évolutions, avec, parfois des épisodes violents.

 

La célébration officielle du baptême de Clovis en 1996 était du pipeau. Il ne correspondait nullement à la naissance de la France en tant que royaume chrétien. Cela dit, Clovis était germain. Le nom “ France ” était Frankreich (ce qu’il est toujours en allemand d’aujourd’hui). Le XVIe siècle, qui marque le début de la « Renaissance » en France, fut l’un des moments les plus intolérants de notre histoire. Le mot « gothique » était une insulte signifiant « barbare » (les féroces Goths), lancée par les Italiens de la Renaissance. Il faudra attendre le romantisme pour que le Moyen Âge soit réhabilité (Notre-Dame de Paris, Les Burgraves de Victor Hugo) et pour que l’on cesse d’utiliser les monuments médiévaux comme carrière de pierres.

 

La christianisation du pays fut d’autant moins générale que d’autres communautés, religieuses voire ethniques coexistèrent sur le territoire : les tsiganes, dès le XIe siècle, les Juifs (au nombre de 100000 au Moyen-Âge). Les biens des Juifs furent confisqués pendant trois siècles (1182-1394), le bon roi Saint Louis ordonna un autodafé de leurs livres en 1242 et le port de la rouelle (inspiratrice de l’étoile jaune) en 1269.

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/5/57/La_Rouelle.jpg/220px-La_Rouelle.jpg

 

Les Juifs furent naturellement accusés d’« avoir propagé la peste noire au XIVe siècle ». Ils léguèrent tout un vocabulaire à la langue française : « brouhaha, cabale, chameau, cidre, échalote, gêne, goujat, manne, pâques, saphir, tohu-bohu, sans parler de nos bons abbés.

 

Les troupes arabes et berbères franchirent le détroit de Gibraltar en 711. Narbonne est un nom arabe, comme abricot, alcool, artichaut, cabas, chiffre, jupe (vêtement long pour hommes), raquette, sucre, tasse, toubib.

 

On ne sait toujours pas pourquoi l’espèce humaine a quitté les climats chauds de l’Afrique pour aller se geler presque jusqu’au pôle nord. Mais l’archéologie nous dit qu’il n’y a pas d’ « origine » de la France. Même le légitimiste Chateaubriand avait compris (dans ses Études historiques) que la nation « n’a pas de caractère immuable, qu’elle évolue et se recompose sans cesse. »

Partager cet article

Published by Bernard Gensane - dans notes de lecture
commenter cet article

commentaires

Pierre Verhas 14/05/2012

J'ai toujours dit que les Gaulois étaient des têtes de Turcs...

BM 15/05/2012

Les Turcs ne sont arrivés en Asie Mineure qu'à partir du XIè siècle : http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_l'Anatolie#La_p.C3.A9riode_turque_.28depuis_1071.29

Les Phocéens fondateurs de Marseille étaient bel et bien des Grecs : Phocée était elle-même une colonie grecque en Asie Mineure : http://fr.wikipedia.org/wiki/Phoc%C3%A9e#Origines

Quant aux "ancêtres" des Français, il s'agit d'un joyeux mélange. D'abord, les Gaulois sont arrivés après d'autres habitants dont nous ne savons quasiment rien. Ensuite, au fond gaulois se sont
ajoutés de très nombreux Méditerranéens (suite à l'annexion de la Gaule par l'Empire romain centré sur la Méditerranée). Puis des Germains divers et variés à la fin de l'Antiquité (dont les fameux
Francs). Et enfin, les grandes vagues d'immigration qui ont commencé au XIXè siècle : à cette époque-là, où les autres pays européens envoyaient des millions d'émigrants au Nouveau Monde, la France
sous-peuplée se repeupla grâce à l'immigration.

  • : Le blog de Bernard Gensane
  • Le blog de Bernard Gensane
  • : Culture, politique, tranches de vie
  • Contact

Recherche