25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 06:27

Claude France (de son vrai nom Jane Joséphine Anna Françoise Wittig), née le 9 mars 1893 à Emden (Allemagne) et morte le 3 janvier 1928 à Paris XVIe, était une actrice française. Elle joua dans l’entre-deux-guerres pour L’Herbier, Duvivier ou Maurice Gleize (La Madone des sleepings). Toujours des rôles d’aventurière ou de femme fatale. C’est elle qui aurait dénoncé Mata Hari pour prouver qu'elle méritait bien sa nouvelle nationalité. À force de changer d’amants, elle finit par ne plus savoir qui elle est. Elle s’asphyxie au gaz dans son hôtel particulier à 34 ans après avoir manifesté son « dégoût des trahisons sentimentales » dans un mot d’adieu.

 

Sur la photo, cette grande amoureuse a un doux visage.

La dédicace dit ceci : « A Jacque, à mon Prince Charmant en souvenir de la Princesse Elise qu'il a traité (sic) avec tant de désinvolture ! affectueusement. Claude France. oct 1924 ».

 

(Impatientia doloris)

 

http://2.bp.blogspot.com/_SFCtB2aOcNM/S1rvurS7SWI/AAAAAAAAAfo/M_B80Id5Yu4/s400/claude+france+autog.JPG

 

 


Les sectes n’ont pas le monopole des suicides collectifs, sauf à considérer, par exemple, que les nazis et leurs sympathisants constituèrent une secte à l’échelle d’une nation. Au moment de la défaite de 1945, les Allemands encore hitlériens sont coincés entre l’enclume de la ploutocratie juive anglo-saxonne et le marteau des diables bolchéviques. Alors, ils s’auto flinguent. À Schönlanke, devant l’arrivée imminente des rouges, 500 des 1939 habitants se tuent par pendaison, noyade, balle, poison. 1000 habitants de Stolp font de même, ainsi que 600 de Lauenburg, 500 de Grünberg. En avril 1945, 6000 Berlinois, dont une majorité de femmes, se donnent la mort, par peur ou déshonneur.

 

(Subtractio pudor).

 

http://69.img.v4.skyrock.net/690/pat72216/pics/2829542012_1.jpg

 


Anthony Francis Furst, alias Anton Furst (né le 6 mai 1944), fut un remarquable dessinateur et décorateur de cinéma britannique qui obtint un Oscar pour avoir dessiné la Batmobile et dessiné le célèbres décors de Gotham City dans le Batman de Tim Burton en 1989. Avant cela, il avait participé aux décors de Full Metal Jacquet de Kubrick.Il se suicida en 1991, en décor extérieur, en se précipitant du haut d’un parking aérien à Los Angeles.

 

Impatienta doloris)

 

http://quityourdayjob.com.au/wp-content/uploads/2010/04/furstgotham.jpg

 

 

Né en 1840, Gall fut un héros qui finit collabo. Guerrier exceptionnel et fidèle lieutenant de Sitting Bull, il finira par se soumettre en préconisant l'assimilation à la culture blanche.

 

En décembre 1865, au cours de l’attaque d’un camp hunkpapa par l’armée, dans le nord du Territoire du Dakota, le scout arikara Bloody Knife lui enfonce à trois reprises une baïonnette dans la poitrine, le laissant pour mort. Gall réussit cependant à ramper jusqu’à un camp ami où il est soigné. Comme Sitting Bull, il refuse de s’installer sur une réserve et poursuit la résistance sur les territoires de chasse reconnus aux Lakotas par le traité de 1868.

 

Gall joue un rôle essentiel dans la victoire indienne sur la Little Bighorn River le 25 juin 1876. Dès le début de la bataille, avant que la contre-attaque indienne ne s’organise, plusieurs de ses femmes et de ses enfants sont tués par les hommes du 7ème régiment de cavalerie. C’est Gall qui mène l’attaque contre le détachement du major Marcus A. Reno. 
Au printemps 1877, il accompagne Sitting Bull dans sa fuite au Canada. Il se rend à Poplar River, dans le Territoire du Montana, en janvier 1881. Il est mis aux fers. Son attitude fière est qualifiée de "romaine"  par des officiers qui le conduisent au fort.

 

Gall s’installe sur la réserve de Standing Rock. Au bout de quelques années, gagné par le découragement et sous l’influence de l’agent James Mc Laughlin, il commence à s’assimiler à la culture blanche, préconisant l’agriculture et l’éducation des jeunes Indiens dans les écoles blanches. Contrairement à Sitting Bull, il refuse de participer au "Wild West Show" de Buffalo Bill. Quand l’administration américaine veut réduire la Grande Réserve Sioux, il finit par accepter de signer l’accord. Il boit, grossit, il porte des vêtements de Blanc.

Il se suicide en 1894, d’un abus d’alcool.

(Pudor).

 

http://nsm01.casimages.com/img/2007/12/20//071220091430181071531610.jpg

 


Partager cet article

Published by Bernard Gensane - dans culture
commenter cet article

commentaires

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog